Stand:
persistente URL: kreidefossilien.de/1680

Zahálka, 1927, Étage Albien de la Belgique et de la Bohême. Le Crétacé sudétique et ces équivalents dans les pays occidentaux de l'Europe Centrale. Tome IV. Partie 2.

tags: zahalka, alb, belgien, böhmen
C. Zahálka über die böhmische und belgische Kreide: Alb
C. Zahálka über die böhmische und belgische Kreide: Alb
Čeněk Zahálka, 1927. Albien v belgickém a českém křídovém útvaru: Sudetský útvar křídový a jeho aequivalenty v západních zemích střední Evropy Díl IV., část 2 [~Das Alb in der belgischen und böhmischen Kreide: Die sudetische Kreideformation und ihre Äquivalente in den westlichen Ländern von Europa: Part IV. Teil 2]: Vestnik Kralovske ceske spolecnosti nauk. Trida mathematicko-prirodovedecka. Rocník (Commissions-Verlag Fr. Rivnac) Praha. 1926: 1-51.

L'Albien de la Belgique et de la Bohême.
(Le Crétacé sudétique et ses équivalents dans les pays occidentaux de l'Europe Centrale. Tome IV. Partie 2).
Par C. Zahálka

Résumé du texte tchèque.

Dans ma note précédente l) j'ai comparé le Wealdien de la Bohême (labe) avec le Wealdien belge. Dans la présente note je tâche de trouver les équivalents des zones de l'Albien de la Bohême dans la Craie de la Belgique. Nous allons commencer par la

Zone à Douvilleiceras mamillatum (Id+II).
La zone Id+II du Crétacé de Bohême se distingue par son caractère marin (Bohême de l'Est) et par la présence d'une grande quantité de glauconie. Cette zone est représentée dans la Bohême de l'Est par des grès à glauconie. Le long des anciennes lignes de rivage de la mer elle contient des conglomérats à ciment de différente nature, — ou bien gréseux, ou bien calcaire, ordinairement extrêmement riche en glauconie. Les conglomérats de notre zone contiennent des cailloux de quartz ou de lydite, mais seulement lorsque dans le voisinage immédiat les dépots carbonifères sont développés. Les grès contiennent une faune marine abondante. — En Belgique dans la Vallée crétacique, la zone à Douvilleiceras mamillatum est représentée par des sables grossiers ou par des grès à glauconie ou enfin, par des grès ferrugineux. On y trouve aussi des conglomérats (voir le texte tchèque). Ces assises sont très pauvres en fossiles et les géologues, à ce que je sache, ne citent aucune espèce provenant de cette zone. — Dans ce niveau doit être placé l'argile sableuse glauconifère des environs deBracquegnies, renfermant de nombreux galets de phtanite et de quartz.

Nous retrouvous la zone à Douv. mam. (Id+II) à Bracquegnies sous forme de sable siliceux à glauconie, un peu argileux, contenant des intercalations de cailloutis à galets de quartz et de phtanite. De pareils sédiments ne peuvent, naturellement, contenir aucun reste organique. Près de Ghlin, à

1) Le Wealdien de la Belgique et de la Bohême.

cette zooe appartient le niveau dit »Tourtia« (sic) atteint par les forages (voir notre coupe № 8). La môme zone avait pu être révélée clans la partie ouest de la Vallée crétacique, où elle a été atteinte par le sondage près de la Ville Pommeroeul et où elle est représentée par des sables gris ou verts (voir notre coupe № 9).— Cette zone est toujours disposée entre le Wealdien (labe) et la zone à Hoplites interruptus (III a).

La zone à Hoplites interruptus (III a).
apparaît dans la vallée de la Ohfe (où le Crétacé est représenté par une série marneuse) au-dessus du niveau II. et à la base du niveau III, comme couches argileuses peu épaisses. A Bryany près de Louny (voir coupe № 10) la zone à H. interruptus est constituée d'assises que voici (de bas eu haut): 1.) argile à glouconie, 2) grès argileux, 3) argile mêlée à du sable très fin, 4) grès argileux 5) argile mêlée à du sable très fin à glauconie contenant des concrétions qui remplissent les espèces occupées primitivement par les Spongiaires.— Le faciès des sédiments de la zone III a change très fréquemment. Ce sont tantôt des marnes, tantôt des marnes sableuses ou enfin même des spongilites qui la représentent; eu Saxe à cette zone appartient le »Serpulasand.« La zone III a n'a pas encore été soumise à une étude paléontologique détaillée comme en Belgique.

En Allemague, la zone à H. interruptus (III a) est connue sous le nom »Minimuston«, en France — sous le nom d' »argile de Gault« ou »tuf bleu;« elle se trouve aussi représentée dans ce pays par des grès.

En Belgique, dans la Vallée crétacique la zone à Hoplites interr. (IITa) est représentée par les argiles marneuses des environs de Bernissart (Voir coupe 11).

Dans la coupe № 9 nous avons attribué à cette zone I »argile sableuse« des environs de la Ville Pommeroeul. ( "onformémeut à cette attribution, nous avons distingué dans la coupe № 12 la zone 111 a comme »argile non calcarifère« du Pont de Thulin.

La zone III a comprend également les assises nommées par erreur Fortes - Toises et Dièves delegare de Ghlin (an NW de Mons). Voir coupe № 8. Les assises de la zone IIIa peuvent être représentées en Belgique par le faciès [...]

Text in tschechisch - mit Resumé in französisch.

Quelle: http://hdl.handle.net/2027/mdp.39015077786997?urlappend=%3Bseq=649 (nur mit US-Proxy)

download Zahálka, 1927. Das Alb in der belgischen und böhmischen Kreide, Teil IV, 2
Zahálka, 1927. Das Alb in der belgischen und böhmischen Kreide, Teil IV, 2 herunterladen

Kommentare (0)






Erlaubte Tags: Kommentar hinzufügen: